Résistance

L’appel à la résistance

J’appelle tous les professionnels à entrer en résistance contre le Covid-19. C'est une guerre et nous avons tous un rôle important à jouer dans cette guerre.

Le confinement, la maladie, la crise économique, le krach financier ont provoqué crainte, doute et parfois même sidération chez nombre d’entre nous.

D'autres regrettent le passé et attendent.

D'autres cherchent des responsables à la crise et critiquent l'action du gouvernement, parce qu'ils ne savent plus quoi faire.

Pendant ce temps, d’autres sont immédiatement rentrés en résistance à la fois parce qu'ils avaient compris la gravité et les conséquences de l'épidémie et qu'ils ne se sont pas laissés gagnés par la peur.

Il est temps que ces résistants se comptent, se regroupent et recrutent.

Relayez ce message autour de tous afin de donner de la confiance et de l'énergie à vos cercles, de donner l'envie de réagir plutôt que de subir.

Je lance, donc, un appel à tous ceux qui sont convaincus que la guerre en cours ne pourra être remportée par les gouvernements ou les professionnels de la santé seuls, mais que tous les acteurs économiques ont un rôle essentiel à jouer, notre appareil économique devant résister non seulement pendant la crise sanitaire, mais aussi se redéployer pendant la crise économique qui durera beaucoup plus longtemps.

Si vous êtes déjà rentrés en résistance, sachez que vous n’êtes pas seuls, nous sommes des milliers à avoir décidé de résister et nous serons bientôt des millions à nous battre.

Résister ne signifie pas simplement gérer un nouveau problème que serait le coronavirus, comme en ont à gérer l'ensemble des dirigeants d'entreprises et cadres.

Cette fois-ci, il s'agit d'une crise globale, durable, qui intervient à un moment où la plupart des économies sortaient à peine de la crise de 2008 et où de nombreux états et entreprises étaient sur-endettés.

C'est pour cette raison que l'on entend tant parler de guerre.

Et nous allons gagner la guerre.

Lorsque je dis que nous allons gagner cette guerre, ce n’est pas une incantation gratuite.

C’est une conviction : les générations qui nous ont précédé, ont traversé des épidémies comme la grippe espagnole, la grippe de Hong Kong, la première guerre mondiale, la seconde guerre mondiale, la crise de 1929. Et à la fin, notre société s’en est trouvé grandie.

A chaque fois, il a fallu que des précurseurs y croient, aient une vision et créent des mouvements.

Donc, nous gagnerons si nous y croyons, si nous construisons des scénari et que nous créons une dynamique.

Cessez de subir et d'attendre la prochaine mauvaise nouvelle: retroussez-vous les manches, anticipez ce qui peut se produire et adaptez-vous.

Pour ce, il faut bien identifier les premiers front de cette guerre:

  • Le virus: nous devons développer une industrie de guerre pour donner des armes aux résistants (masques, traitements, vaccins, gants, désinfectants)
  • L’isolement entre les personnes et les pays, qui vont empêcher l’économie de fonctionner et de redémarrer comme avant la période d’avant-guerre,
  • La psychologie: nous devons nous préparer à résister à l’avalanche de mauvaises, au doute, au découragement, aux prévisionnistes du pire et autres collapsologues, qui finiront par vous faire douter de tout et de vous,
  • La récession économique qui risque durer 3 à 10 ans et contre laquelle il faut s’armer dans une perspective de long terme.

Inutile de vous rappeler qu’en intensité, c’est la pire crise économique que vous aurez eu à traverser de votre vie puisque c’est une crise de la demande avec les dizaines de millions de chômeurs dans le monde, une crise de l’offre avec des entrerepises à l'arrêt ou désorganisées, 1000 à 5000 milliards de PNB envolés et les cortèges de maux qui en découleront, des millions de faillites dans le monde et une crise financière de l'ampleur de celle de 1929 avec une chute des marchés de 35% et qui va s’accentuer lorsque les Etats-Unis entreront en confinement.

Ce sont l’avenir de nos emplois, de nos carrières, de nos enfants mais aussi de nos démocraties et peut-être de la concorde des peuples qui est en jeu.

Donc, la défaite n’est pas une option.

Nous n’avons d’autre choix que de réussir.

Vos 7 piliers

Mais voici sept réalités auxquelles vous devez vous accrocher dans les moments de doute :

1°) Vous allez révéler des qualités que vous ne saviez pas que vous aviez, à l’instar des résistants de la seconde guerre mondiale, car vous ne vous battez plus pour vous et votre petite carrière, mais pour notre avenir à tous, qui est bien plus grand que nos destins professionnels individuels,

2°) Nos gouvernements ont les moyens de nous soutenir car il est désormais évidement que les dettes des états européens ne seront jamais remboursées, sauf par la BCE, lorsque la nécessité aura eu raison de la doctrine,

3°) Vous allez vivre une mutation de notre économie historique comme vous n’en avez jamais connue et c’est vous qui allez écrire l’histoire, que vous raconterez à vos petits-enfants comme les anciens combattants,

4°) La solidarité va redevenir chez nombre d’entre nous, une réalité du quotidien car nous savons que nous ne nous battons pour nos petites existences mais pour nos communautés.

5°) Comme nous allons devoir réinventer la moitié de notre économie, nous pourrons en profiter pour enfin initier la transition écologique. Cette bataille sera très dure à remporter mais c’est une opportunité historique qui ne s’est encore jamais présentée pour le faire,

6°) Des milliers d’opportunités vont s’offrir aux entrepreneurs sur des marchés quasiment vierges, durant la crise sanitaire et après la crise sanitaire

7°) Vous allez devoir ré-écrire le business model de votre entreprise pour lui permettre de résister durant la crise sanitaire et de se développer

Pour gagner cette guerre, vous n’aurez besoin que de deux choses :

La foi

La foi inébranlable dans le fait qu’il est possible de résoudre tous les défis qui sont devant nous. Pensez à la foi irrationnelle qu’il a fallu aux résistants de fin 1940 pour s’engager alors que les Nazis dominaient sans partage sur l’Europe et avant que les Etats-Unis et l’URSS ne s’engagent. Vous savez que la situation était bien plus désespérée qu’aujourd’hui. Dans les moments de doute, vous penserez aux quelques dizaines de milliers de résistants de la première heure et aux moments de doute qu’ils ont dû traverser face à une armée nazie de millions d’hommes et sur équipée.

Vous repenserez au fait que nombre d’entre eux étaient très jeunes et inexpérimentés ;

Une foi inébranlable dans votre capacité à relever les défis. Les sociétés modernes nous ont installé dans un confort où nous passions trop de temps sur le choix de la série Netflix que nous allions regarder ou celui d’une destination de vacances que nous n’avions pas encore visitées. Cette crise est l’occasion de revenir à l’essentiel.

Le courage

Vous allez devoir donner le meilleur de vous-même et œuvrer, y compris lorsque la majorité doutera. Vous donnerez le meilleur lorsque nos gouvernants erreront. Vous donnerez le meilleur lorsque vos proches n’auront plus l’énergie pour vous soutenir. Vous donnerez le meilleur car vous savez que ceux qui gagnent in fine, sont ceux qui n’abandonnent jamais.

Vous donnerez le meilleur car vous ne vous battez pas pour votre destin personnel, mais pour vos proches, vos collègues, notre société et notre avenir.

Ce sera dur, mais ce sera probablement l’une des plus belles aventures que vous aurez vécues.

Vous vous en souviendrez littéralement toute votre vite.

Et vous aurez envie de vous souvenir de vous en héros et non en découragés.

Cette crise va nous donner l’occasion de devenir des héros comme nous avons admiré durant notre enfance.

C’est une opportunité unique : devenir un héros hors période de conflit armé.

D’ailleurs, nous avons déjà des exemples de héros pour nous inspirer : les personnels qui font fonctionner les hôpitaux au risque de leur vie, les policiers qui effectuent les contrôles sans masque, les employés de supermarchés qui travaillent parfois la peur au ventre, tous ceux qui désinfectent et sont en contact rapproché avec l’ennemi Covid.

Rejoignez notre communauté de résistants

La communauté que nous allons mettre en place va progressivement mettre en place les services suivants:

  • Newsletters où je partagerais des conseils et outils pour relever le défi du management, de la finance, des opérations, du développement commercial en période de crise
  • Des dossiers spéciaux sur les activités de crise à développer
  • Des analyses critiques sur le discours des media économiques ou généralistes.
  • Des analyses prospectives pour vous aider à anticiper les prochaines étapes
  • Groupe d’entraide (à venir). D’ailleurs, nous avons besoin d’animateurs pour ces groupes
  • Des vidéos de formation présentant des méthodes pour gérer les différents aspects de la crise.
 

Organisme de formation

CPF, Pole Emploi, Plan de formation   OF N°11755165975 - 17 rue etex, Paris

Recevez des exclus !

Abonnez-vous et recevez des infos en exclu

24pm academy
17 rue etex 75018 Paris
O6 62 55 OO 1O

Search