Logistique

Intelligence artificielle et aviation : maintenance prédictive des avions pour l’armée US

La branche innovation de l’armée américaine, le Defense Innovation Unit (DIU) a attribué à C3.ai une société d'intelligence artificielle basée en Californie un contrat pour un logiciel qui prédit quand les avions militaires auront besoin de réparations - un outil qui rendrait plus d'avions disponibles pour des missions et pourrait potentiellement économiser des milliards de dollars en coûts de maintenance.

À la fin de 2017, 90 jours seulement après la première réunion avec les représentants du ministère de la Défense, C3.ai a conclu un prototype d'accord pour évaluer et traiter les dossiers d'entretien du E-3 Sentry (AWACS) et pour planifier les réparations. L'accord a ensuite été étendu à l'évaluation du C-5 Galaxy et éventuellement du F-35. Cette période de prototypage s'est terminée en décembre 2019. Pendant cette période, C3.ai est parvenu à prévoir environ un tiers des événements de maintenance non programmée des sous-systèmes.

"C'était un test réel de l'application pour montrer qu'elle pouvait être adaptée à n'importe quel avion, pas seulement à l'armée de l'air, mais aussi au sein du ministère de la défense," selon le lieutenant-colonel Travis Burton, un chef de produit de la DIU qui a travaillé sur le prototype.

L'intelligence artificielle pourrait-elle permettre au Pentagone d'économiser 15 milliards de dollars par an ?

Un milliardaire de la Silicon Valley croit que son logiciel d'intelligence artificielle peut aider l'armée de l'air à se débarrasser de son entretien et à avoir plus d'avions prêts à décoller. Voici comment cela pourrait devenir l'un des plus gros investissements du Pentagone dans l'IA à ce jour.

Ed Abbo, le président et chef de la technologie de C3.ai, a déclaré dans une interview que la clé était que "vous pouvez utiliser le même logiciel exact pour différentes plateformes d'avions et et obtenir des résultats remarquables".

Les dirigeants de C3 soulignent les 292 milliards de dollars que le ministère de la Défense dépense chaque année pour le fonctionnement et l'entretien et font remarquer que même des améliorations mineures pourraient entraîner des milliards de dollars d'économies.

"Vous améliorez l'efficacité de toute l'opération", a dit Abbo. " Tout, de la garantie que les bonnes pièces sont disponibles, au bon moment et que la bonne capacité de maintenance est disponible aux bons endroits. C'est un travail d'exploitation et de maintenance extrêmement complexe."

Les dirigeants du DIU voient également ces économies potentielles. Dans le rapport annuel 2018 de l'organisation, les responsables ont écrit que si le ministère de la Défense suivait le prototype C3.ai " sur toutes les plates-formes d'aéronefs, il pourrait économiser environ 3 à 5 milliards de dollars par an en dépenses de maintenance, grâce à la maintenance prédictive des avions ».

Les experts en sécurité nationale ont déclaré qu'ils s'attendaient à ce que le Pentagone adopte plus largement l'intelligence artificielle pour la gestion, avant d'expérimenter des niveaux d'autonomie plus importants sur le champ de bataille. La maintenance prédictive a été un cas d'utilisation fréquemment mentionné par les dirigeants militaires.

De même, le DIU a fait de la maintenance prédictive l'une de ses principales priorités ces dernières années. Les dirigeants de l'organisation ont également discuté des programmes de maintenance prédictive avec la Marine et l'Armée de terre, notamment pour l'entretien des véhicules terrestres.

Recevez des exclus !

Contenus liés

Abonnez-vous et recevez des infos en exclu

24pm academy
17 rue etex 75018 Paris
O6 62 55 OO 1O

Search