Définitions

Fluence

La fluence est, en intelligence artificielle, une condition qui peut changer avec le temps. Dans les approches logiques du raisonnement sur les actions, les fluides peuvent être représentés dans la logique du premier ordre par des prédicats ayant un argument dépendant du temps.

Par exemple, la condition « de la boîte est sur la table », si elle peut changer au fil du temps, ne peut pas être re présenté par O n (b o x, t a b l e) {\ di splaystyle \ mathrm {On} (\ mathrm {box}, \ mathrm {table}) } ; un troisième argument est nécessaire pour le prédicat O n {\ disp laystyle \ mathrm { A} } pour spécifier le temps: O n (b o x, t a b l e, t) {\ displaystyle \ mathrm {On} (\ mathrm {box}, \ mathrm {table}, t) } signifie que la boîte est sur la table à l'instant t {\ displaystyle t }.

Cette représentation des fluides est modifiée dans la situation générale en utilisant la séquence des actions passées à la place de l’heure actuelle.

Une fluence peut également être représenté par une fonction, en abandonnant l'argument de temps. Par exemple, le fait que la boîte se trouve sur la table peut être représenté par o n (b o x, t a b l e) {\ style de table sur (boîte, table) }, où o n {\ style de lecture } est une fonction et pas un prédicat.

Dans la logique du premier ordre, la conversion des prédicats en fonctions est appelée réification ; pour cette raison, les fluences représentés par des fonctions sont dits réifiés. Lors de l'utilisation de fluences réifiés, un prédicat séparé est nécessaire pour indiquer si une fluence est réellement vraie ou non.

Par exemple, H o l d de A t (o n (b o x, t a b l e), t) {\ displaystyle HoldsAt (sur (boîte, table), t) } signifie que la boîte est effective ment sur la table à l'instant t {\ displaystyle t }, où le prédicat H o l d s A t {\ displaystyle HoldsAt } est celui qui indique quand les fluences sont vrais.

Cette représentation des fluences est utilisée dans le calcul des événements, dans le calcul des fluides et dans la logique des caractéristiques et des fluences.

Certains fluences peuvent être représentés comme des fonctions d’une manière différente. Par exemple, la position d'une boîte peut être représentée par une fonction o n (b o x, t) {\ displaystyle sur (box, t) } dont la valeur est l'objet sur lequel se trouve la boîte à l'instant t {\ displaystyle t }.

Les conditions pouvant être représentées de cette manière sont appelées fluences fonctionnels. Les déclarations sur les valeurs de ces fonctions ca n sont données dans le premier ordre logique  avec égalité en utilisant littéraux tels que o n (b o x, t) = t a b l e {\ displaystyle sur (boîte, t) = tableau }.

Certaines fluences sont représentées de cette façon dans la situation critique.

Recevez des exclus !

Contenus liés

Abonnez-vous et recevez des infos en exclu

24pm academy
17 rue etex 75018 Paris
O6 62 55 OO 1O

Search