Digital

Oben, Personal Artificial Intelligence et réalité virtuelle

Oben, la société d'intelligence artificielle à l'origine de la technologie Personal AI a présenté une plate-forme de communication en réalité virtuelle alliant VR/AI/Blockchain.

Une nouvelle génération de start-up tente de réinventer 20 ans après le deuxième monde et 10 ans après Second Life, (qui existe toujours, si, si), cette fois-ci en reposant sur des technologies d'intelligence artifcielle et de blockchain.

Financée par le chinois Tencent, le japonais SoftBank, ObenAI a une plate-forme de réalité virtuelle permettant aux utilisateurs d'associer un appareil iOS au casque Oculus Go VR pour communiquer avec leurs amis et leur famille dans un espace de réalité virtuelle partagé ou pour regarder sports, spectacles, et activités de loisirs. La plate-forme, dénommée Epic Live Play se présente de façon, un peu imprudente, comme le premier prototype d'application de ce type destiné à simuler une véritable expérience de groupe partagée dans un environnement virtuel.

Pour ce faire, Epic Live Play exploite la technologie Personal AI de ObEN, permettant aux utilisateurs de créer leur propre avatar intelligent 3D à partir d’un simple selfie et d’un enregistrement vocal court sur leur appareil mobile. Les avatars d’Oben sont, bien entendu, conçus pour ressembler à leur utilisateur original . Combinés à la plate-forme de réalité virtuelle de la société Salin et à la technologie de capture de mouvement (motion capture) de Wrnch, les utilisateurs peuvent transférer un avatar réaliste d'eux-mêmes dans Epic Live Play. Dans l'environnement, ils seront en mesure de voir, de parler et d'interagir avec les avatars de leurs amis et de leur famille, avec des mouvements capturés en temps réel depuis la caméra de leur smartphone.

«La réalité virtuelle est une plate-forme incroyablement polyvalente qui peut transcender l'espace et la distance et nous rapprocher d'un nouveau support virtuel», a déclaré, avec une grande clairvoyance (:-), Nikhil Jain, PDG d'ObEN. «La technologie décrite dans les films, où des collègues du monde entier peuvent organiser des réunions virtuelles comme si ils se trouvaient dans la même pièce, ou des amis fréquentés dans un club-house virtuel alors qu’ils se trouvent à des centaines de kilomètres de distance, c’est ce que nous construisons avec Epic Live Play. "

Bref, dans la vision, pas grande nouveauté. Dans le marketing deux innovations: l'utiliation des termes blockchain (qui garantit securité grâce à la fameuse décentralisation blockchain, selon la communication de la société et AI...

Ne soyons pas trop septiques: ce n'est pas parce qu'une technologie/application n'a pas pris à une époque où c'était la fin de la génération des baby boomers qui était aux commandes qu'elle ne pourrait pas être adoptée massivement par les générations Y et Z. Inscrivez-vous sur la liste d'attente de l'application grand public de Oben (la communication officielle n'indique pas clairement si la plate-forme présentée à Tokyo fait partie de l'application grand public d'Oben.

En réalité, il y a une vraie tendance: Oben AI communique sur la "Personal Artificial Intelligence". Il ne s'agit pas d'une nouvelle famille de technologie d'intelligence artificielle, mais d'une nouvelle famille d'application à l'intersection des réseaux sociaux et de la réalité virtuelle.

La personal artificial intelligence consiste à créer un avatar d'une personne réelle, qui est capable d'agir, d'interagir, (parler, répondre, en simulant le cas échéant des émotions), pourquoi pas de réaliser des transactions avec d'autres utilisateurs. Des comptes instagram et Facebook d'avatars 100% virtuels (c'est qui ne sont même pas la copie de personnes réelles), existent déjà et sont parfois suivis pas des millions de followers qui interagissent avec l'avatar comme s'il s'agissait d'une personne normale. Il y a un donc un marché naissant pour ce type d'applications. Mais normalement, il faut investir des centaines de milliers de dollars pour donner vie à ce type d'avatar. Oben.ai a l'ambition de donner la possibilité à n'importe qui (vous ou moi, en l'occurence) de créer un avatar autonome (ce serait la grande différence avec Second Life). Cet avatar vous, nous représenterait donc et ferait le boulot à notre place. Le boulot au sens propre (présenter nos produits de façon interactive, par exemple ou assurer un premier niveau de service client à la façon d'un chatbot) ou le boulot social (chatter avec nos amis ou les divertir, par exemple). On peut donc imaginer un regain d'intérêt pour les mondes virtuelles. En même temps, lorsque l'on voit le niveau technique des chatbots aujourd'hui (qui ressemblent souvent plus à des répondeurs avec des scénari prédéterminés qu'à des systèmes d'intelligence artificielle capables de réellement comprendre ce qui leur est demandé), on peut imaginer que les premières moutures des avatars grand public d'Oben.ai ressembleront plus à des robots répondant toujours la même chose qu'à des êtres véritablement autonomes.

Financement: Tencent, Softbank. Donc, attend donc, à vos données. Rappelons qu'une loi chinoise oblige les start-ups à communiquer les données personnelles de leurs utilisateurs aux agences gouvernementales.

https://www.oben.me

Recevez des exclus !

Abonnez-vous et recevez des infos en exclu

24pm academy
17 rue etex 75018 Paris
O6 62 55 OO 1O
Droits de reproduction réservés © 2019 Conception Raphaël Richardtarget="_blank">Joomshaper

Search